Christoph Deinhard, ingénieur diplômé

Le ‘Dachverband Schweizer Interim Manager (DSIM)’ est l’association faîtière représentant les intérêts communs des dirigeants de transition en Suisse. Il vise principalement à étayer et développer leurs intérêts professionnels et économiques, ainsi que ceux de leurs cabinets d’intermédiation, tout en professionnalisant le management intérimaire en Suisse.
La Société faîtière du management de transition en Allemagne (‘Dachgesellschaft Deutsches Interim Management e.V. – DDIM’) est la plus importante plate-forme allemande pour le management de transition professionnel et les prestations afférentes d’intermédiation. 


Dans le cadre des principes édictés par la ‘Turnaround Management Association’, de Chicago / USA, la Société allemande de restructuration (‘Gesellschaft für Restrukturierung – TMA Deutschland e.V.’) s’est fixé comme objectifs d’apporter son soutien, en Allemagne, dans le domaine de la restructuration et du redressement d’entreprises ainsi que des assainissements en cas d’insolvabilité. A l’échelle internationale, elle favorise la coopération entre ses membres ainsi que leur perfectionnement professionnel. 

L’Association allemande de la restructuration, du redressement et du management de transition (‘Bundesvereinigung Restrukturierung, Sanierung und Interim Management - BRSI)’ s’est fixé comme mission d’améliorer l’échange d’informations entre tous les acteurs du redressement d’entreprises, en soutenant ainsi l’application de principes et de méthodologies actuels à la gestion et la résolution de problèmes lors des redressements d’entreprises. 

Le ‘American German Business Club’ (‘AGBC e.V.’) est une organisation privée internationale, à but non-lucratif, composée actuellement de dix chapitres: Bonn, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Heidelberg, Kaiserslautern, Karlsruhe, Munich, Saxe, Stuttgart et Washington / Baltimore. Ses activités ont pour but de renforcer les liens entre les représentants américains et allemands du monde des affaires par le biais du réseautage social dans une atmosphère informelle. 


En mai 1948, le Dr Lothar Rohde fonda le Club bavarois de l’exportation (‘Export-Club Bayern e.V. ‘) avec des entrepreneurs et des dirigeants de grandes entreprises. Les fondateurs avaient pour but de relancer l’économie bavaroise mise à mal par suite de la seconde guerre mondiale. Sous le patronage ininterrompu jusqu’à ce jour du ministre bavarois de l’économie, des contacts ont été noués avec l’étranger, favorisant ainsi, voire même dans certains cas rendant possible, le développement international d’entreprises bavaroises.